NOS SERVICES

 

CLIMATISATION

Appelés aussi pompes à chaleur air/air, les climatiseurs équipent très souvent les habitations pour rafraîchir en été et chauffer en hiver. Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver tant l’offre est diversifiée et les spécificités nombreuses. Petit tour d’horizon sur les différents types de climatiseur existants sur le marché.

Le climatiseur monobloc est le moins cher de tous et le plus facile à installer. Il est constitué d’une seule unité à placer à l’intérieur de votre habitation. Même s’il est facile à vivre, il reste moins performant qu’un climatiseur split. Il est idéal pour chauffer une surface inférieure à 30 m2.
Le climatiseur split se décline en plusieurs versions. Monosplit ou multisplit, mobile ou fixe, réversible ou non. Le modèle monosplit est constitué d’une unité extérieure et d’une unité intérieure. Le modèle multisplit a, quant à lui, en plus de l’unité extérieure, plusieurs unités intérieures pour pouvoir chauffer plusieurs pièces de la maison. Le climatiseur split est le plus performant du marché mais aussi le plus cher. Il est aussi très silencieux car les composants les plus bruyants se situent dans l’unité placée à l’extérieur de la maison.
Le climatiseur réversible est un climatiseur qui est doté d’un mode froid et d’un mode chaud. Il est très pratique car cet appareil 2 en 1 permet de gagner de la place et d’économiser sur le prix du matériel. Il se décline en version monobloc ou split. Il peut aussi être mobile dans certains cas. Le climatiseur réversible ne peut cependant remplacer votre système de chauffage et vient en complément d’une autre source de chaleur.
Le climatiseur mobile est le moins cher du marché. Il est conçu pour un usage ponctuel car ses performances sont réduites. Généralement sur roulettes ou à poser directement sur le sol, il vous suit dans toutes les pièces de la maison.
Le climatiseur fixe/mural est le climatiseur le plus classique de tous et aussi le plus performant. Peu volumineux, il s’intègre parfaitement à votre intérieur et se fait le plus discret possible car il est ultrasilencieux.
Le climatiseur cassette est un climatiseur split dont l’unité intérieure s’insère directement dans un faux-plafond. Il est très discret et permet de climatiser des surfaces allant de 40 à 150 m2. Il est idéal pour les magasins et les bureaux. Le climatiseur cassette est presque toujours réversible pour assurer un confort thermique optimal.

2. Les différents types de climatiseur
3. Le climatiseur gainable
4. Les climatisations <prêtes à poser>
5. Les climatisations solaires
6. Le climatiseur inverter
7.les climatiseurs multi-split
8. Les climatiseurs mono-split
9. Le climatiseur monobloc
10. Le climatiseur split
11. Le climatiseur réversible
12. Le climatiseur cassette (plafonnier)
13. Le climatiseur fixe/mural
14. Le climatiseur mobile
15. Le climatiseur portable
16. Les minis climatiseurs
17. La climatisation au gaz
18. Le ventilo-convecteur

EAU CHAUDE SANITAIRE

L’eau chaude sanitaire (ECS) est un réseau d’eau chauffée à usage domestique et sanitaire. L’eau peut être réchauffée à l’aide d’un chauffe-eau ou par un circuit de chauffage dédié à cette utilisation dans une chaudière mixte.

La production d’eau chaude sanitaire est un poste important dans des usages tels qu’hôtels, internats, gymnases, écoles, … Mais également dans l’habitat car les besoins de confort et sanitaires sont croissants.

Les besoins d’eau chaude sanitaire sont de fait plus prépondérants dans le BBC ou bâtiment basse consommation. En effet celui-ci étant de plus en plus isolé thermiquement, le poste chauffage est en perpétuelle décroissance. Et le poste de consommation d’eau chaude sanitaire croît de ce fait.

La production d’eau chaude sanitaire est ainsi liée aux systèmes de chauffage et d’énergie utilisés. D’où l’utilisation recommandée de chaudières à condensation, de panneaux solaires (CESI), de chauffe-eau thermodynamiques.

CHAUFFAGE CENTRAL

Pour une maison individuelle, cela signifie que le générateur d’énergie chauffe plusieurs pièces. Dans le cas d’un immeuble, ce sont la totalité des appartements qui sont concernés. Une ou plusieurs chaudières, à bois, charbon de bois, terre, gaz, ou fioul sont alors installées dans une chaufferie. On parle également de chauffage central pour un système qui régit une ville ou un quartier, même si d’autres termes sont aussi employés comme « chauffage de district » ou « chauffage urbain ». Un réseau de conduite de vapeur alimente le secteur prédéfini. À cette échelle, on ne parle plus de chaudière ou de chaufferie mais d’échangeurs de chaleur. Cette chaleur provient des résidus d’énergie produits par l’industrie et recyclés.

 

CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE

Le chauffe-eau, comme l’indique son nom, est utilisé pour chauffer l’eau, celle de votre circuit sanitaire. La particularité du mode thermodynamique est de le faire selon un principe qui s’apparente à celui de la pompe à chaleur aérothermique. C’est-à-dire qu’il s’appuie sur les calories présentes dans l’air pour économiser l’énergie.
L’air ainsi récolté, à une température qui doit se situer entre + 5° C et + 35° C, réchauffe le liquide caloporteur présent dans le système pour chauffer l’eau dans le ballon. L’eau est ainsi réchauffée à une température pouvant aller jusqu’à 60° C, dans un délai d’environ 8 heures pour une contenance de ballon de 250 litres. L’idéal est de l’air autour de 20° C et une eau chauffée autour de 50° C.

C’est ainsi qu’un chauffe-eau thermodynamique en fonctionnement permet une économie d’énergie de l’ordre de 50 % par rapport à un modèle intégré à votre chaudière mais aussi qui avoisine les 70 % par rapport à un chauffe-eau traditionnel électrique ou à gaz.

 

BALLON D’EAU CHAUDE

Un ballon d’eau chaude est un type bien particulier de chauffe-eau. Contrairement aux autres, celui-ci possède une réserve d’eau chaude assez importante. On l’appelle également un cumulus

 

PLANCHER CHAUFFANT

Un plancher chauffant est un système de chauffage des bâtiments par le sol. L’énergie de chauffage produit par une chaudière est généralement transmise au plancher via un réseau circulant sous le plancher. Ce réseau est principalement hydraulique ou électrique. Les systèmes récents de plancher hydraulique sont dits basse température, car l’eau circule dans les tuyaux à une température moyenne comprise entre 21 °C et 24 °C.